FAQ

Anesthésie

Pourquoi dois-je voir un anesthésiste en consultation avant mon intervention chirurgicale ?

La consultation anesthésique a été rendue obligatoire par décret en 1994. Elle est obligatoire au moins deux jours avant l’intervention chirurgicale. Elle a pour but d’évaluer votre état de santé, d’apprécier les risques de votre intervention afin de vous proposer la meilleure technique anesthésique (la plus sécurisante) en tenant compte de vos souhaits quand cela est possible. Pour cela vos derniers examens médicaux sont importants pour l’anesthésiste. A l’issue de cette consultation, l’anesthésiste peut vous prescrire des examens complémentaires (biologique, avis d’un cardiologue, angiologue, pneumologue ou hématologue….). Certains médicaments que vous prenez habituellement devront être stoppés cars ils peuvent gêner le bon déroulement de l’anesthésie.

Est-ce l’anesthésiste que je vois en consultation qui va m’endormir ?

Non et malheureusement. Dans l’immense majorité des cas, ce ne sera pas lui. Des raisons d’organisation de planning chirurgical complexe, les multiples salles d’opération et la nécessaire présence anesthésique de sécurité font qu’il est difficile pour l’anesthésiste d’endormir les patient qu’il aura vu en consultation pré-anesthésique (ceci est le cas dans beaucoup d’établissements de taille identique à la Clinique Belledonne). Mais en venant en consultation, vous avez rendez-vous avec l’ensemble de l’équipe d’anesthésie Alpes-Belledonne et votre prise en charge sera effectuée par une équipe aux habitudes de travail homogènes et normalisées (protocoles de prise en charge) et de fait interchangeable. D’ailleurs, un dossier d’anesthésie vous suit tout au long de votre parcours dans l’établissement.

Est-ce obligatoire de sortir accompagné(e) ?

Quand on entre en clinique pour une intervention chirurgicale et que l’on sort dans la même journée, on dit qu’il s’agit d’une « chirurgie ambulatoire ». Certaines consignes sont alors données pour votre sécurité : être accompagné(e), ne pas conduire et résider à moins de 30mn de la clinique. De simples mesures de précaution afin d’éviter un éventuel malaise qui serait lié aux produits anesthésiques. Toute personne endormie doit passer en Salle de Surveillance Post-Interventionnelle afin de vérifier l’absence d’effet anesthésique persistant.
Ensuite, en fonction de votre anesthésie, l’anesthésiste vous surveillera 2 à 4 heures après l’intervention chirurgicale avant de vous rendre « apte » à sortir de l’établissement.

Quand me pose-t-on la péridurale ?

La pose d'un cathéter péridural est conditionnée par :
- une visite préanesthésique réalisée au début de 9e mois de grossesse,
- l'absence de fièvre au moment de la pose,
- l'absence de saignement gynécologique récent,
- un bilan biologique correct,
- le travail obstétrical démarré,
- des douleurs désagréables,
- 20 minutes avant l'accouchement car c'est à peu près le temps nécessaire à la pose et à l'efficacité antalgique.