Plateau technique
  • Pôle Cardiologie
  • Périnatalité
  • Cancérologie
  • Chirurgie robot assistée

    Chirurgie robot assistée

    L'innovation technologique au service du patient

    L’arrivée de la chirurgie assistée par robot DA VINCI®  fin 2006 au sein du bloc opératoire marque un tournant dans l’approche chirurgicale de certaines maladies, en particulier le cancer d’organes profonds, dans le but d'être aussi efficace que la chirurgie conventionnelle. Cette chirurgie permet de réduire très nettement les risques infectieux, les saignements et la douleur post-opératoire.

    Depuis janvier 2007, plus de 1200 interventions ont été réalisées sans complication, grâce à l’implication de toutes les équipes soignantes mises à contribution et avec le souci constant d’améliorer les procédures pour atteindre maintenant une pratique  presque « de routine ».
    Reconnu comme une innovation majeure dans le classement Forbes 2010, le robot permet une chirurgie fluide, respectant les structures nobles (nerfs, micro vaisseaux), utilisant au mieux les plans de dissection grâce à l’articulation des instruments hyper mobiles (540°), à la vision 3D et au grossissement possible à x 15.
    L’ère de la chirurgie mini invasive est récente. La première vraie intervention par coelioscopie date de 1987. Elle avait été très critiquée…mais plus personne maintenant ne reviendrait en arrière ! Le premier cas de chirurgie par robot fut réalisé 10 ans plus tard en 1997.
    Aujourd’hui il y a environ 2000 systèmes comme le nôtre dans le monde (1500 aux USA, 350 en Europe, 50 en France). Dès lors, les établissements équipés revendiquent une reconnaissance légitime de leur avance technologique mais l’esprit d’un tel investissement est bien d’acquérir un outil moderne au service des patients.


    La chirurgie « robot assistée » s’adresse en effet à un champ large de pathologies :
     en urologie (cancer prostatique localisé, tumeurs du rein, malformations internes…)
    • en gynécologie (endométrioses, tumeurs de l’utérus, prolapsus…)
    • en chirurgie viscérale (chirurgie de l’obésité, du rectum, voies biliaires et pancréas…)
    • en chirurgie vasculaire, ...ORL, rachidienne...

    Malgré son coût suprieur, les avantages de cette pratique chirurgicale sont maintenant bien répertoriés et l’avenir est dans l’amélioration constante de l’outil : miniaturisation des instruments, cration de nouveaux bistouris, systèmes de contrôle et d'assistance à distance, double console, passage par un seul orifice.... la liste n'est pas close.

    Aujourd’hui,  la clinique Belledonne est un centre reconnu.

    Des chirurgiens viennent régulièrement en formation et nous sommes fiers de l’expérience acquise grâce à la volonté de chacune des équipes.
    La sécurité du patient dépend directement du niveau de pratique et c’est pour cela que notre vocation est de rester à la pointe.
    L’agencement d’un véritable centre de chirurgie mini invasive au sein de la Clinique Belledonne est un projet rendant possible l’accès pour tous à cette chirurgie de qualité. Il faut savoir que les systèmes de robot assistance en chirurgie bénéficient d’une maintenance en continue assurant ainsi la sécurité des procédures chirurgicales quel que soit le patient.

    Dans un monde où les enjeux de la santé sont déchirés entre des extrêmes, la chirurgie garde une place privilégiée dans le traitement de maladies souvent graves.

    L’utilisation de la robotique est un privilège de notre établissement mais sa vocation est d’en faire bénéficier tous ceux qui en ont besoin.

  • Chirurgie ambulatoire
  • Réanimation
  • Radiologie
  • Laboratoire