LES DIALOGUES DE BELLEDONNE - La sensibilité au gluten non cœliaque existe-t-elle ?

Pr BONAZ, chef de service de gastro-entérologie
CHU DE GRENOBLE

La sensibilité au gluten non coeliaque (SGNC) se manifeste par des symptômes qui apparaissent dans les heures à jours après l'ingestion d'aliments contenant du gluten, qui disparaissent au retrait du gluten de l'alimentation et réapparaissent à leur ré-introduction. Elle se caractérise par des symptômes intestinaux et extra-intestinaux quasi semblables à ceux qui sont observés dans les cas de la maladie coeliaque. Ces patients n'ont pas d'anticorps spécifiques de la maladie coeliaque et pas d'atrophie villositaire sur les biopsies duodénales. La physiopathologie de la SGNC n'est pas encore bien comprise et il s'agit actuellement encore d'un sujet très controversé. Les recherches soulèvent l'implication potentielle de plusieurs mécanismes comme la réaction immunitaire (non auto-immune), une flore intestinale perturbée, une perméabilité intestinale accrue, une anomalie des relations entre le tube digestif et le système nerveux central. Il est possible également que d'autres protéines que le gluten contenues dans le blé soient impliquées, ce qui fait dire à certains que l'on devrait remplacer le terme de SGNC par le terme de "sensibilité aux protéines de blé".