Prise en charge de l'infarctus : la clinique, un pôle d'excellence

Le pronostic de l'infarctus du myocarde s'est bien amélioré ces 10 dernières années grâce à une prise en charge précoce par le SAMU (à condition d'appeler rapidement le 15 !) et à la disponibilité d'équipes de cardiologie interventionnelle expérimentées, disponibles H24. C'est en effet le traitement "mécanique" de l'infarctus avec extraction du caillot oblitérant l'artère et mise en place d'une endoprothèse (stent) au niveau de la plaque d'athérome rompue qui permet une restauration du flux coronaire et par conséquent une meilleure récupération du muscle cardiaque. Plus l'artère est "ouverte" tôt, plus la taille de l'infarctus sera réduite et le pronostic meilleur ("time is muscle"). Le but de la chaîne de soins est de prendre en charge le plus vite possible le patient pour lui faire bénéficier de ce traitement d'urgence.

 

La clinique Belledonne s'est dotée depuis de longues années d'une filière très spécialisée permettant d'accueillir dans les meilleures conditions, ce type de patients. Elle dispose en particulier d'un héliport permettant d'accueillir directement les patients pris en charge par le SAMU avec admission directe en salle de coronarographie pour traiter au plus tôt l'occlusion coronaire responsable de l'infarctus. Elle bénéficie également d'une Unité de Soins Intensifs de 11 lits coordonnée par deux cardiologues réanimateurs présents H24 et à même de traiter toutes les situations médicales complexes.

 

Grâce à cet outil, la clinique Belledonne s'est vue classée cette année encore parmi les meilleures cliniques de France pour la prise en charge de l'infarctus du myocarde et se place en 11e position du classement national des cliniques.

 

ARTICLE : PALMARES 2014 HOPITAUX ET CLINIQUES - LE POINT